Télévision-Numérique-Terrestre

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

SFE - Société française d'émetteurs

News

ECRAN NOIR TNT

Deux cas de figure se présentent en cas non prise en charge de l'émetteur par le plan national

1°) La commune, ou tout groupement s’y substituant, prend en charge la numérisation de son émetteur:

Comme partout en France, sans aucune modification de son installation, le téléspectateur, (résidence principale ou secondaire) pourra alors recevoir toutes les chaines de la TNT sur son téléviseur équipé.

Pour les postes secondaires, d’ancienne génération un simple adaptateur économique est suffisant.

 

2°) L’émetteur local sera éteint, car non pris en charge par la collectivité :

  1. La collectivité devra répondre aux plaintes dues à l’écran noir : La télévision est un sujet extrêmement sensible qu’il est préférable de gérer.
  2. Les cartes de couvertures présentées aux maires par TOUS AU NUMERIQUE sont simulées pour un signal à la limite possible de la réception donnée par la norme, soit 35 dBµV (tension mini à l’entrée du démodulateur). Un tel niveau reçu n’est exploitable,  après les pertes dues aux câbles, qu’à l’aide d’une installation de réception de haute qualité (antenne, câble, répartiteur, etc.). Dans la réalité, on se trouve la plupart du temps en zone extrêmement limite de couverture, c’est pourquoi il semble préférable d’établir des simulations en conservant une marge, à savoir 40 dBµV sur une antenne disposant d’un gain de 10 dB à 10m sol, conformément à l’exemple du CSA dans son guide de la réception TV hertzienne terrestre.
    1. Le GIP propose de rediriger l’antenne hertzienne vers un autre émetteur : D’une part tous les téléspectateurs devront faire tourner leurs antennes, mais de plus il s’avèrera que leurs anciennes installations de réception existantes, destinées à recevoir un signal provenant d’un émetteur proche, ne seront pas en mesure de recevoir les signaux faibles provenant d’un émetteur éloigné. L’installation de réception hertzienne devra donc être remplacée au frais du téléspectateur (pas de subvention).

b.       Le GIP propose l’installation d’une parabole TNT : Une telle installation n’assure la desserte de la télévision que sur une seule prise par foyer. Le budget pour équiper normalement une habitation (3 prises au minimum + 3 démodulateurs) peut  dépasser allègrement les 1000€. On est donc loin des 250€ alloués aux téléspectateurs (résidence principale) !

 

 

Le relais hertzien reste la solution la plus économique et la plus fiable.

La numérisation des relais éteints est économiquement plus favorable et techniquement supérieure au déploiement des paraboles, tant sur un plan pratique que financier.

La solution « mutualisée » du réémetteur est simple, économique, techniquement plus fiable et plus pérenne que les paraboles qui défigurent notre paysage et nos villages classés.

En outre la réception conventionnelle terrestre est beaucoup plus simple d’utilisation, d’installation et de configuration, principalement pour les personnes âgées.

 


<< Retour vers les news